Le repoussage du cuir


Les outils

Table et granit

Granite pour le repoussage
Granite pour le repoussage
Table pour le repoussage
Table pour le repoussage

Pour le repoussage, il est nécessaire d'utiliser un bloc de granit qui absorbera les vibrations.

 

Une table avec si possible un pied central (pour éviter tout effet de rebond). Il est impératif d’avoir une surface très ferme, sinon votre repoussage ne sera pas assez appuyé et votre matoir risque de rebondir et de marquer le cuir à un emplacement non désiré.


Lisette et formoir

Lisette et formoir
Lisette et formoir

Les lissettes et formoirs :

 

Elles peuvent être en bois, corne ou plastique. Les formoirs ont pour but de réaliser une ligne parallèle au bord de la pièce. En faisant des allers-retours, le cuir est chauffé et prendra moins la teinture. C’est esthétique mais aussi pratique car ce trait peut servir de guide pour la couture (voir plus bas un exemple).

Sur un cuir naturel (non teinté), il faut mouiller le cuir au préalable. Sur un cuir teinté, cette opération est inutile car les traitements de surface au niveau de la fleur ne laissent plus pénétrer l’eau. Par contre, il faut absolument éviter les formoirs en plastiques (celle du milieu sur la photo) qui risquent de fondre sur le cuir teinté !

 

La lissette (à droite sur la photo) permet de réaliser le trait de formoir lorsque celui-ci ne peut pas passer. La lissette est aussi utilisée pour effacer certains défauts, pour la mise en forme et aide au placement des pièces lors de leur encollage (soufflet de sac par exemple).


Le swivel

Swivel ou couteau à ouvrir
Swivel

Le swivel knife, couteau à inciser ou couteau à ouvrir en français :

 

Ici, on peut voir différentes lames de swivel (qui sont interchangeables). Les 2 premières en acier (qu’il faut aiguiser) et les suivantes en céramiques (inusables). La dernière permet notamment de découper deux traits parallèle.  

Que l'on soit acier ou céramique, il convient pour moi de changer pour une lame biseautée, beaucoup plus pratique dans les courbes.


Astuces : customisation du swivel

1/ Le swivel est parfois trop long voir très souvent. Sur plus de 100 stagiaires aucun à eu besoin de se servir du système de réglage pour l'allonger.

C'est en général plutôt l'inverse.

Vous pouvez le réduire de quelques millimètres en retirant l'écrou de blocage



2/ Lorsque l'on réalise des motifs avec beaucoup de courbe, le swivel à tendance à se dévisser et donc s'allonger. Ce qui peut vite devenir inconfortable.

Pour éviter ce problème : 

- Dévissez complètement le repose doigt

- Retirez l'écrou de blocage si nécessaire

- Placez une goûte de frein filet sur le filetage. (Choisissez le frein filet "normal" si vous souhaitez pouvoir revenir en arrière)

- Revissez et laissez sécher.

Votre swivel ne se dévissera plus.



Les matoirs

Beveler - matoir pour le repoussage
Beveler - matoir pour le repoussage
Beveler - matoir pour le repoussage
Beveler - matoir pour le repoussage

Beveler : ces matoirs servent à marteler le contour de vos créations en donnant du volume. Il suffit de tenir le matoir bien droit et d’écraser du côté de la zone qui se trouve en second plan. Il faut faire glisser le matoir le long du trait de coupe et avoir une frappe de force régulière pour éviter de voir la marque de l’outil.

Ces matoirs (surtout les 3 premiers de la photo de gauche) sont les plus importants. Vous faites 90% du travail avec ceux-ci. Ils permettent le repoussage qui laisse libre cours à votre imagination.

Référence des matoirs (du plus petit au plus grand) : 

B935, B203, B197, B201


Repoussage - martelage : Frères ennemis

Le but du repoussage est de rendre invisible le matoir au profit du motif.

Pour le martelage, c’est l’inverse : il s’agit de mettre en valeur le matoir en l’associant avec d’autres. 

Le travail le plus noble étant bien entendu le repoussage qui demande plus de savoir-faire mais offre aussi beaucoup plus de possibilités.

Matoir de fond
Matoir de fond
Matoir de fond
Matoir de fond

De fond : ces matoirs permettent de donner un effet de surface.

> Référence de ceux que j’utilise le plus : 

(Nom personnel)
"Sable"A104 et A104-2 (plus petit) 
"Chaos" : E294-04, E294, E294-03
"Dinosaure" : M881, M882, M884
"Bambou" : M656


Exemples

Exemple martelage de fond
Exemple martelage de fond
Exemple martelage de fond
Exemple martelage de fond

De bordure :


Matoirs à motifs :

 

Photos de droite matoirs "3D"

Matoirs à motifs
Matoirs à motifs
Matoirs à motifs 3D
Matoirs à motifs 3D

Matoirs pour réaliser des tressages :

Matoir pour réaliser des tressages
Matoir pour réaliser des tressages
Exemple de réalisation avec matoir à tressages
Exemple de réalisation avec matoir à tressages

Matoirs lettres :

Matoirs lettres
Matoirs lettres

Matoirs improvisés :

Matoirs improvisés
Matoirs improvisés

Les maillets

Il y a trois catégories : 

- Les maillets d'entrée de gamme en bois ou plastique

- Les maillets de milieux de gammes en peau crue

- Les maillets haut de gamme en polymère

Maillet pour le repoussage
Maillet pour le repoussage plastique et peau crue
Maillet en polymère
Maillet en polymère

Les stylets, modeleurs ou cuillères

Celui du Haut sert à retranscrire les motifs.

Ces deux stylets permettent de travailler le cuir (sans maillet).

Stylets
Stylets
Modeling tool : cuillère

Le repoussage - Mise en pratique

Travail préparatoire

- Préparer son dessin

- Le reporter sur un calque. Prenez un papier calque épais si vous souhaitez reporter plusieurs fois votre motif.

Les différentes étapes :

1 / Découpe du cuir

2 / Abat Carrer si besoin

3 / Mouillez légèrement toute la surface du cuir jusqu’à ce que la couleur du cuir soit uniforme. Si vous ne mouillez pas toute la surface, vous prenez le risque d’avoir des tâches après teinture.

Mouillage du cuir partiel
Mouillage du cuir partiel
Comparatif cuir sec et humide
Comparatif entre un cuir correctement mouillé à gauche et un cuir sec à droite

4 / Passez le formoir (optionnel)

Utilisation du formoir
Utilisation du formoir
Utilisation de la lisette
Utilisation de la lisette

5 / Reportez votre dessin en posant votre calque sur le cuir et en suivant les traits avec le stylet. Inutile d’appuyer trop fort.

 

Attendez 1 ou 2 minutes après avoir passé l'éponge avant d'appliquer le calque. Cela limitera sa déformation.

Transfert du dessin sur le cuir
Transfert du dessin sur le cuir
Transfert du dessin sur le cuir
Transfert du dessin sur le cuir

Si vous devez réaliser le motif deux fois en miroir, vous allez repasser sur l’envers de votre calque et laisser du graphite sur le cuir (comme sur la photo ci-contre). Ce n’est pas grave dans la mesure où ce graphite va se retrouver dans le trait de coupe du swivel.

Il faut tout de même éviter de prendre un crayon trop gras lors du dessin sur le calque car vous risquez d’avoir du graphite sur les doigts et de tacher le cuir.

Motif reporté sur le cuir
Motif reporté sur le cuir

6 / Remouiller le cuir

7 / Découpe au swivel en suivant les traces laissées par le stylet. A partir de ce moment, le martelage peut prendre plus ou moins de temps en fonction du motif à marteler. Comme le cuir a été mouillé en totalité, vous pouvez vous contenter de ne mouiller que les zones où vous travaillez.

Découpe du motif au swivel
Découpe du motif au swivel

8 / Repoussage :

Repoussage en cours
Repoussage en cours
Repoussage terminé
Repoussage terminé

On voit sur ces exemples que les défauts de repoussage apparaissent beaucoup plus après teinture. Les lignes correctement repoussées sont celles du milieu, où l’on ne voit pas la trace du matoir.

L’œil du phénix a été réalisé avec le stylet pointe fine.

Exemple avant teinture
Exemple avant teinture
Exemple après teinture
Exemple après teinture

9 / Martelage du fond



10 / Teinture

Martelage du fond
Martelage du fond
Teinture
Teinture

11 / Résultat final

Canons Sitaël terminé
Canons Sitaël terminé