La couture du cuir



Cuir végétal

N'hésitez pas à nous contacter pour des échantillons.

Besoin de cuir végétal ? C'est par ici.


Les fils

Le chiffre définissant la taille du fil correspond au rapport longueur sur poids. 

Pour un fil en 332 on a 3320 mètres de fil pour 1 kilogramme.

Pour un fil en 432 on a 4320 mètres de fil pour 1 kilogramme.

Donc plus le chiffre monte, plus le fil est fin car l'unité de poids ne varie pas.

Fil au chinois
Fil au chinois


Les fils en 332


Les fils en 432


Les fils en 532


Pour machine à coudre référence : 28/3 - 250 grs - 2300 m


Cire et coupe-fils

Cire d'abeille du Berry
2,50 € 2 2,00 €
Coupe fil
6,00 € 2 5,50 €

Les aiguilles


Les outils pour la couture du cuir

Les pinces à coudre - Pinces de sellier

Les alènes

Il existe deux sortes d'alènes : 

- Les losanges ou "aux pinces" qui réalisent les trous lors de la couture. Elles possèdent un manche plat.

- Les rondes qui servent à ré-agrandir les trous lorsque du fil est déjà présent (démarrage et arrêt de couture) et à réaliser les trous dans les angles.

Les manches et lames vendus seuls

Pour composer votre alène en fonction de vos besoins.

Comparaison des manches plats pour alènes
Comparaison des manches plats pour alènes

Les griffes

Il existe deux catégorie de griffes : 

- Les griffes à frapper qui permettent d'être opérationnel rapidement en couture mais limitées dans certains cas et plus long à l'usage.

- Les griffes à molettes à utiliser avec les alènes losanges. D'apprentissage long mais qui permet toute les créations et dont la pratique est beaucoup plus rapide.

Griffes à molettes

Les molettes

Espacement entre les dents : 3,5 mm

Espacement entre les dents : 3 mm

Espacement entre les dents : 2,5 mm


Les marteaux


Les rainettes


Le point sellier : 

La couture du cuir est surtout représentée par le point sellier. Ce point doit être réalisé avec deux aiguilles fixées sur les extrémités d'un même fil. On fait passer alternativement un fil dessus et un fil dessous à chaque point. C'est le point le plus solide.

Il est caractérisé par un point incliné et un petit espace entre chaque point.

Il existe aussi le point anglais qui se réalise à une aiguille. Le dessus est semblable au point sellier mais le dessous à des points deux fois plus grands.

Le point de saumur, également réalisé à une aiguille, donne l'impression que l'on réalise seulement un point sur deux. Surtout choisi pour son esthétique, il est moins solide que le point sellier.

Pièges à éviter :

1. La griffe américaine ou molette à marquer. Cet outil est très peu efficace, fragile et ne donne pas l'angle de perçage comme le réalise la griffe Vergez Blanchard.

Pour débuter, préférez-lui une fourchette. Vous obtiendrez le même résultat.

 

Si vous avez acheté cet outil, vous pouvez toutefois sauver votre achat en le complétant avec des roues à repousser (voir photos ci-dessous).

2. Rappel :  L’alêne aux pinces et l’alêne ronde doivent être affûtées avant usage !  Lorsque vous choisissez une alêne losange (ou aux pinces), veillez à ce que le manche ne soit pas rond. En effet, le manche des alênes losanges doit posséder des faces vous aidant dans le positionnement de l'alêne. Le manche rond est généralement réservé aux alênes rondes.

A voir la préparation d'une alêne aux pinces.

 

3. L'alêne coud vite est un faux amis. D'une part, vous ne travaillez pas plus vite. D'autre part, cela vous fait réaliser une couture de type machine à la main ! Un outil à très vite oublier ;)

4. Pour le fil de lin, tout bon formateur vous recommandera d'acheter du fil non poissé. Cela vous offre plus de choix dans les couleurs et les tailles et vous évite d'avoir un fil trop chargé formant des boules de cire sur les premiers points de couture.


Différence entre point sellier et couture machine :

Différence entre couture main et couture machine - Endroit
Différence entre couture main et couture machine - Endroit
Différence entre couture main et couture machine - Envers
Différence entre couture main et couture machine - Envers